« Une intrigue inepte… Une comédie aussi distrayante qu’une visite chez le dentiste. » Le comte d’Avermore enrage à la lecture de l’article consacré à sa dernière pièce. Lui, le cocaïnomane repenti, sait pourtant que ses vices ont tué son inspiration et qu’il est un auteur fini. N’empêche, être traité en ces termes… c’est intolérable ! Cet écrivaillon de bas étage qui se permet de l’éreinter dans les pages de la Gazette et signe du nom de George Lindsay va s’en repentir, foi d’Avermore ! Il ignore que sous ce pseudonyme se cache Daisy Merrick, une journaliste débutante qui n’a pas fini de le surprendre…