J'ai été, je suis ou je serai toute ces femmes... Du moins en partie, assez pour comprendre, assez pour qu'il y ait une forme d'identification, assez... Ou trop?!La face caché de la femme.Cette phrase, paraphrase (merci m. Lepage), s'est imposée pendant la lecture, je la partage, tirez-en ce que vous voudrez ou plutôt pourrez, elle ne s'est pas imposée pour rien...

Je suis tombée en amour avec ce recueil de nouvelles, et ce, dès les premières phrases, peut-être même avant... C'est le titre qui m'a attiré, je n'en avait jamais entendu parlé, n'avait jamais lu de critiques, mais le titre... Ces "bonnes filles" et ce qu'elles sont censés faire... Je me suis dit: hé! Je le connais ce rôle, ne suis-je pas l'une d'entre elles?J'ai lu la quatrième de couverture et l'ai immédiatement ajouté à mes achats, impulsivement.Lorsque je suis passée à la caisse, la caissière, sans nul doute une bonne fille, elle aussi, me l'a montré du doigt en me disant: c'est excellent, très bon choix.Elle avait raison.

Quelle lecture!Et pourtant, même si ça se lit très bien, même si ça coule, même si les images nous assaillent sans ambiguités aucune, même si à certains moments l'espoir est omniprésent,c'est une dure lecture... Mais c'est que c'est dur aussi d'être femme!Mais comme c'est beau!

Il va rejoindre mes favoris, il ne trouvera pas sa place au milieu des livres de ma bibliothèque, il y serait perdu, oublié, au milieu des autres... je le garde à proximité, probablement dans ma table de chevet, je sais que j'y reviendrai, encore et encore, je sais d'ores et déjà quels textes deviendront irrésistibles, je ne vous dirai pas lesquels, ce serait trop révéler de moi... Mais je les aime tous, seulement il y en a, un en particulier, qui me parle profondément.Je prend un abonnement, je le lirai encore et encore, mais je les lirais tous à nouveau car ils me parlent tous... Ils parlent à la femme que j'ai été, à celle que je suis, oui mais, également à celle que j'aurait pu être et à celle que je serai un jour.

Je le recommande, fortement, avec tout mon coeur, à toutes les femmes, mais soyez prévenues; c'est une lecture d'une grande beauté mais ce n'est pas une lecture facile, c'est une lecture qui explore ce côté cachée de la femme; le mien, le sien, le vôtre... Il faut y être prête... Ne plus jouer à cache-cache parce que la beauté, la vrai, n'est pas toujours belle à voir... Et puis, la vérité, elle non plus, n'est pas toujours vraie.